Profil nutritionnel et thérapeutique de l’ortie piquante Urtica dioica

L’ortie piquante Urtica dioica

Des chercheurs indiens viennent de publier une revue générale de la littérature scientifique. Cette revue rassemble toutes les publications analysant le profil nutritionnel et thérapeutique de l’ortie piquante (Urtica dioica) parues jusqu’en 2023.

https://www.researchgate.net/publication/373918450_Urtica_dioica_Stinging_nettle_A_Comprehensive_Concise_Review_on_its_Nutritional_Profile_and_Therapeutic_Applications

La plante en France et dans les Alpilles

La plante herbacée vivace Urtica dioica L. , aussi appelée ortie commune et ortie piquante appartient à la famille des Urticacées. http://www.wikiphyto.org/wiki/Ortie

Nous trouvons l’ortie piquante sur tout le territoire français:

https://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-70396-synthese

On peut aussi trouver l’ortie piquante dans les Alpilles:

https://www.lulu.com/fr/shop/bernard-sudan/d%C3%A9couverte-de-la-flore-des-alpilles/ebook/product-67jzzq.html?page=1&pageSize=4

Les propriétés thérapeutiques

Les jeunes feuilles d’Urtica dioica sont depuis longtemps considérées comme une source d’aliments nutritifs. Différents composants sont également utilisés comme remèdes conventionnels. Il y a une variété de phytoconstituants bio-actifs, y compris les polyphénols. De plus l’ortie piquante est riche en phytonutriments. Les extraits d’Urtica dioica ont démontré de forts effets pharmacologiques. On peut citer notamment une protection cardiovasculaire, des propriétés anti-inflammatoires, une activité antiulcéreuse, des propriétés antihyperglycémiques et antibactériennes.

Des recherches plus approfondies sont nécessaires sur les mécanismes pharmacologiques des composés bioactifs présents dans Urtica dioica pour soutenir son utilisation comme remède à base de plantes. On peut ainsi continuer à produire les extraits et les constituants comme additifs alimentaires fonctionnels. On devrait aussi mener des recherches cliniques détaillées et des techniques de formulation appropriées pour soutenir ces initiatives.

Activité pharmacologique d’Urtica dioica

On peut voir le résumé des applications thérapeutiques dans la publication indienne.

Mécanisme potentiel des composés bioactifs d’Urtica dioica

Le mécanisme potentiel des composés bioactifs est résumé dans la figure suivante.

Bernard SUDAN
Bernard SUDAN

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, « Nicotine and Immunology » in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed.

https://www.dermiteseborrheique.net

https://www.bernardsudan.net/

https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique

Mes livres

Contact

Articles récents

Archives