Benveniste, Montagnier et la téléportation quantique de l’ADN

22 janvier 2011

 

Voici ma réaction suite à l’intéressant papier de Vincent Verschoore sur Agoravox:

http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/montagnier-et-la-teleportation-87142

On peut lire le véritable enjeu des travaux de Jacques Benveniste à la fin de la publication de Luc Montagnier:

« L’objectif ici est l’éradiction de l’infection par le virus HIV de telle sorte que les combinaisons de médicaments toxiques et coûteuses pour traiter à vie les patients ne soient plus nécessaires ».

C’est pour cette raison que les travaux de Jacques Benveniste en biologie numérique ont été systématiquement neutralisés par la « science officielle » et les labos pharmaceutiques (Vioxx, Mediator, etc.)

Jacques Benveniste a été le seul chercheur qui m’ai soutenu dans mes travaux en immuno-allergologie contre la dermite séborrhéique, une maladie de la peau « sans hypersecrétion de séborrhée » décrite pour la première fois en 1887 et traitée depuis plus d’un siècle par des anti-séborrhéiques, des corticoïdes, des anti-fongiques et une multitude de crèmes qui font le bonheur des laboratoires pharmaceutiques et des dermatologues tout en laissant les patients totalement seuls avec leur réaction au visage !

https://www.bernardsudan.net/post/Histoire-de-la-dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique:-la-lutte-finale-!2

J’ai démontré depuis 1978 une allergie à l’haptène nicotine contenu dans la fumée de tabac passive…qui a envahit les lieux publics vers la fin du 19ème siècle… Quelle coïncidence ! Mais le tabac rapporte beaucoup trop d’argent et les maladies en liaison également. Pour preuve, ma théorie de l’allergie à l’haptène nicotine a été volontairement occultée alors que maintenant plusieurs labos pharmaceutiques essaient de mettre sur le marché un « vaccin » avec « l’haptène nicotine »… et avec un cas de choc anaphylactique en études précliniques… Business is business.

http://www.dermiteseborrheique.fr/accueil/291-interview-

Finalement, les quelques dernières réactions d’obscurantistes ne changeront rien au changement de paradigme actuel et à l’émergence définitive de la biologie numérique de Jacques Benveniste.

 

Bernard SUDAN
Bernard SUDAN

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, « Nicotine and Immunology » in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed.

https://www.dermiteseborrheique.net

https://www.bernardsudan.net/

https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique

Mes livres

Contact

Articles récents

Archives