Une crème de sels de la Mer Morte pour les maladies de la peau

Médecine observationnelle

On sait depuis l’Antiquité que l’eau de la Mer Morte aidait les patients atteints de lèpre et de réactions similaires au psoriasis. Actuellement, la recherche se focalise sur le développement d’une crème à base de sels de la Mer Morte pour traiter plusieurs maladies de la peau.

Dermatite séborrhéique et sels de la Mer Morte

Dès mars 2010, j’avais remarqué qu’un pain dermatologique et une crème à base de sels de la Mer Morte avaient un effet notoire pour bloquer la dermatite séborrhéique.

Dermatite atopique et sels de la Mer Morte

En 2011, des chercheurs ont montré l’efficacité d’une crème de sels de la Mer Morte contre la dermatite atopique.

https://www.scirp.org/pdf/JCDSA20110300004_58475412.pdf

Psoriasis et sels de la Mer Morte

Les cures pour patients atteints de psoriasis ont montré leur efficacité depuis longtemps. Cependant le développement d’une crème semble plus compliqué. En effet, la concentration en sels de la Mer Morte est clairement déterminante pour l’efficacité. Une trop forte concentration en sels de la Mer Morte est totalement inefficace. L’exemple d’une lotion à 30% de sels MM le montre bien.

https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/09546639209088724

Nouvelle stratégie avec concentration judicieuse

La gamme Massada très efficace ne sera apparemment plus disponible. Donc, il convient de mettre au point une nouvelle crème de sels de la MM avec la bonne concentration et un bon excipient neutre. J’avais publié en 1980 l’efficacité d’une crème à 5% de cromoglycate de sodium pour la dermatite séborrhéique avec un certain succès. Il convient donc de se rapprocher de cette concentration avec les sels de la Mer Morte.

Bernard SUDAN
Bernard SUDAN

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, « Nicotine and Immunology » in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed.

https://www.dermiteseborrheique.net

https://www.bernardsudan.net/

https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique

Mes livres

Contact

Articles récents

Archives